Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

La coupe du Soleil cueille la virginité de mes lèvres

903 appréciations
Hors-ligne
La coupe du Soleil cueille la virginité de mes lèvres

Sous la ramée, près du chemin, dorment la mousse et le cytise,
l’oraison des avoines parcourt les ciels d’aube,
les pinsons piaillent des cantiques de liesse.
La couronne des nuages se dénoue à l’horizon,

les sylves s’ouvrent aux chuchotis des mystères,
la coupe du Soleil cueille la virginité de mes lèvres,
les menuets des étoiles s’enfuient au loin vers l’occident,
le vent s’apaise, les lys et les clématites se figent parmi le dais du silence,

mes paumes soupèsent la torche d’été,
brûle-moi encore de ta douceur,
agonise-moi de ta sensualité,
ô ma Maîtresse, ma vie, ma Sirène,

toi qui es Grâce, bénis-moi de ta tendresse.
Entends-tu la prière de mon amour,
et les vagues de mes émois qui me cambrent
dès que tu dors, ou que tu t’éloignes de moi pour ton travail,

hante la nudité de mes prières et de mes râles.
Je n’ai pour t’aimer que mes élégies de Lumière,
et que des pétales de mots arrachés à
la digue des jours à te donner,

le flux et le reflux des heures enveloppe ton visage.
Sois mon avenir à jamais,
sculpte le triomphe de mes seins,
inonde mes poésies saphiques de tes brasiers de délicatesse,

voyage en moi, je t’en implore,
dédie-moi, ma Madone, des murmures d’harmonie,
contemple-moi, fais rayonner l’astre de ma Beauté,
emprisonne-moi dans la pureté de tes bras,

moi qui suis ta proie,
étreins-moi dans l’innocence du matin,
le Désir palpite,
bois le génie de ma Chair !

Sophie Rivière


Dernière modification le mardi 02 Juillet 2019 à 13:04:43
sophie rivière

83 appréciations
Hors-ligne
Bonsoir douce Sophie
Je lit ce beau poème avec un grand plaisir une sensualité qui peint à l’œil du lecteur une divine métaphore 
Je vous souhaite une belle soirée et tendre nuit sous une voute étoilée

Mes amitiés
Béa
Béa

903 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Béa,
je te remercie très vivement pour la chaleur de ton commentaire.
La sensualité m'envahit à tout instant, tu as raison, comme des
ressacs sans cesse recommencés.

Bonne journée.
Bises.
Sophie
sophie rivière

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres