Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Les pétales de clarté frémissent

670 appréciations
Hors-ligne
Les pétales de clarté frémissent

L’aurore se lève dessus les bocages, dessus les bourgs,
les effluves des hyacinthes que j’ai cueillies voilà peu,
et mises dans un vase de cristal, me troublent,
les oiselles montent vers les chapiteaux des zéniths,

vers les linceuls du brouillard, au loin,les pétales de clarté
frémissent dans le diocèse de notre chambre,
dessus l’ivoire de notre couche où je gis,
nue comme le vent des forêts, mes lèvres gardent

l’empreinte de tes lèvres, ô ma Sirène,
la double amphore de tes hanches resplendit,
ta Chair de Grâce ruisselle de délicatesse,
la bleuité de tes veines m’appelle.

Je ne suis qu’attente, tu dors encore,
épuisée par nos joutes de Vénus,
notre borde résonne encore de l’ivresse de mes extases
quand tu m’as emmenée hier dès le crépuscule,

à la lueur de nos chandeliers et des pierreries de lune,
jusqu’à l’autel de ma Jouissance.
Mes seins pigeonnants et lourds se dressent à ton évocation,
et exigent la virginité de tes paumes,

la divinité de ta Douceur qui m’envahit,
je suis Beauté et magnificence depuis que je t’ai rencontrée,
un soir de novembre, alors que j’errais,
solitaire,sac à main en bandoulière, parmi les vallons,

parmi les clairières, l’âme en peine,
avec pour seuls bagages, ma micro-robe de lin à plis,
mes bas de soie, et mes bottines,
je venais de fuir mon époux, un être violent,

comme nombre d’hommes, dès lors, je suis Tienne,
et j’attends chaque jour tes caresses sublimes
que je psalmodie, poétesse de Mytilène,
face aux saisons, face aux triomphes de mes émois.

Je ne suis rien sans tes étreintes, je ne suis qu’attente,
à ton réveil, ma Déesse, déifie avec ta langue et tes doigts,
le royaume de ma Toison, délaisse-moi du faix de mes soucis,
caracole-moi,possède-moi, rends-moi plus Femme, je le Veux !

Sophie Rivière


Dernière modification le jeudi 07 Mars 2019 à 15:11:25
sophie rivière

75 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Sophie

Chaque jour c'est une merveille
Que l'aube t'offrira toujours
Sa beauté qui Ô t'émerveille
Sa nudité vénusienne 
à la lueur du petit jour
Derrière les parisiennes
glorifiant ton désir
Pour elle

Douce soirée je vous embrasse mes amitiés
Béa
Béa

670 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Béa, 
je te remercie beaucoup pour l'extrême joliesse de ton message,
et pour ta gentillesse.
J'essaie chaque jour de célébrer Claire, elle est pétale de douceur,
et de Volupté, l'amour nous transporte à tout instant. 
Merci beaucoup pour tes si beaux vers.

Bonne journée.
Bises.
Sophie
sophie rivière

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres