Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Hiver glacial des orphelins

          Hiver glacial des orphelins 

 

Hiver glacial, cette solitude glacée,

Froideur, dans le cœur d'enfants de la nation

Orphelins, ce jour de Noël, abandonnés,

Dans les rues des villes, sans grande attention.


Le vent du nord, la bise d'un matin frileux,

À l'aube, elle accueille les petits poussins tristes,
Qui chantent l’amour, en chœur, l’espoir avec eux.

Ils ont le courage de croire, qu’un jour viendra !

Petits banbinos, au coin d'une ruelle sombre,

Vous croisez leur regard dans l'ombre de la lune.
Sans lien, une agrafe au cœur les encombre,

Une maman, un papa, partis dans la brume.

 

Hiver glacial, caresse froide sur leur joue,

Eux, qui rêvent que de tendresse maternelle,

Celle d’une maman, c’était avant le drame !
Depuis longtemps, elle est partie au paradis.

Qui les réchauffera, chaque jour, chaque nuit,
Cela serait un peu d'espoir, d'un avenir sans larme,
Qu'une main tendue, leur ouvre la porte bleue,

La lumière, d'une nouvelle vie sans bleus.

 

Viendra-t-il, un jour leur dernier hiver chagrin ?

Espérer un hiver tendre, l'amour demain,

Passer enfin un jour, noël, le jour de l'an,
Main dans la main en dansant avec d'autres enfants.

 

Cette petite lueur d’espoir, est cruciale,

Pour avancer dans la neige et le froid glacial

Courageux, attendant le bonheur impérial.

 

 

                          Béatrice Montagnac



29/07/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres