Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

J'ai pleuré

                         J’ai pleuré

 

J’ai pleuré

tous ces morts sacrifiés.

J’ai pleuré

les années volées d’une vie,

de ces gens qui étaient là

pris au piège d’un attentat.

 

J’ai pleuré

ces innocents tombés, sous les bombes

et les armes.

Guerres, des terres éventées,

humains décimés.

J’ai pleuré

cette fourmilière de corps crucifiés.

 

J’ai pleuré

pour la bêtise des supporters.

Leur sauvagerie m’a heurté.

Pourquoi ainsi se comporter ?

Tuer être tué pour le foot, c'est un enfer.

Le ballon rond devient-il meurtrier.

 

J’ai pleuré

pour ces orphelins, leur famille,

tombée comme un jeu de quilles.

J’ai pleuré

pour ces parents,

Leurs bambins abattus,

une jeunesse interrompue,

un avenir qui n’est plus.

J’ai pleuré

ces familles endeuillées.

Avec leur chagrin le cœur entortillé.

Il ne leur reste rien, juste des clichés.

Des souvenirs classés dans des fichiers.

Qui font encore battre leur cœur,

saignant de douleur.

 

j’ai pleuré

je pleure encore cette liberté assassinée.

Pour ceux qui sont partis loin des vivants.

Pour eux, restés avec leur déchirement.

Ce deuil qui s’accroche à leur corps et âme.

Ils sont des morts-vivants qui planent.

 

Encore des larmes.

Celle de nos âmes

qui pleurent l’impensable.

La Turquie anéantie.

Un peuple meurtri.

Pour une guerre sans merci.

 

J’ai pleuré

je pleure encore.

La religion devient une arme,

le monde sonne l’alarme.

Ces fous de dieu sont odieux,

ils n’ont rien de mélodieux.

 

J’ai pleuré

je pleure encore.

Il y a trop de gens qui ferment les yeux.

Il y a trop d’adieux et de tristesse profonde,

pour les vivants qui voient ce monde

qui s’effondre.

 

                           Béatrice Montagnac



25/10/2017
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres