Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Les quatre-saisons

 

    Les quatre-saisons

 

Printemps de vos amours

Éclot à la rosée des premiers émois ;

Jeunesse s’éveille à la passion d'un jour

Puis meurt en sanglots sur vos joues.

 

L’été des amants, un amour insensé,

Ils consument leur âme coupable

Dans les flammes de la passion inavouable,

Ils jouent avec le feu fautif de s’aimer.

 

Automne des feuilles mortes, l’amour à trépas,

Coulent les larmes d’un mélodrame,

Pluie chagrine sur les pas d'un drame;

L'être aimé décédé, là, sur le macadam.

 

L'hiver glace l’amour dans son manteau blanc,

Froideur dans toute sa splendeur.

La solitude emprisonne leur âme à flan de neige,

Pareil à un iceberg en plein cœur.

 

Printemps des amours naissants,

Été des passions brûlantes ;

Automne, le salut des amants ;

Hiver, un habit de solitude, latente.

 

Les quatre-saisons sans la moisson,

La vie en quatre-temps à l’unisson.

L’amour vit et meurt, triste chanson,

La clé de vos amours a perdu la raison.

 

        Béatrice Montagnac



15/06/2018
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres