Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

LUI

                      LUI

 

Il voit l'amour à grande échelle.

Toujours plus haut, plus loin que ses rêves.

Il s'imagine caresser une femme rebelle.

Le désir monte en lui, Ô il en crève.

 

Il voit l'amour plus loin que l’essentiel.

Aimer une femme, la conduire au septième ciel.

Savourer son intimité secrète, jouir de tout son miel.

Faire vibrer sa conquête, même dans son sommeil.

 

Il voit l'amour à grande échelle.

Sur un échiquier de belles-dames.

Choisir sa reine, la plus belle.

Cueillir le nectar de ses charmes.

 

Il voit l'amour au pluriel.

Rêve de goûter des rondeurs modelées.

Contours voluptueux à la peau au goût de miel.

Savourer les sucres charnels de leur peau acidulée.

 

Il voit l'amour à chaque ruelle.

Rêve au plaisir charnel sur un lit de roses.

Mais la réalité le ramène à sa vie morose.

Cette solitude qui l’accueille amèrement cruel.

 

Il voit l’amour à grande échelle.

Mais sa vie chagrine est devenue éternelle.

Ses yeux mouillent les draps de pétales de larmes.

La nuit est silencieuse, sombre comme son âme.

 

Perdue dans les ténèbres du désespoir.

La mort l'emportera à l’automne,

monotone de sa vie noire.

 

                             Béatrice Montagnac



14/10/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres