Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Maître corbeau

       Maître corbeau

 

Les aigles ont voté l’oiseau noir ;

Attention aux déboires,

Se cache l’autre face du miroir.

 

Liberté à la case départ, les oiseaux colorés

Revivront leur douleur, bien salée,

Le mur se dressera encore plus hautain.

Il existe déjà, ce rempart du destin,

Des foyers disloqués entre Mexique

Et l’Amérique.

 

Les corneilles à la maison blanche,

Bientôt, tricoteront les mailles du filet.

Les petits moineaux, vont trembler, filer droit ;

D’emblée, la chute sera rude.

Pauvres mésanges,

Elles qui rêvaient d’une vie aux anges !

 

Le corbeau se couvrira-t-il de plumes blanches ?

Afin de devenir une colombe au beau plumage,

Retournera-t-il son ramage ?

Quelle sera sa mélodie, sur les planches ?

 

Un oiseau de malheur

Peut-il garder son honneur

Tout en étant menteur ?

 

Comme un perroquet,

Il répète un discourt disloqué.

Les oiseaux rêvent d’une vie en couleurs ;

Toutefois, ils ne verront que le noir de l’horreur,

La nuit du désespoir.

 

L’alliance avec les corbeaux de Russie

Sèmera le chaos dans notre ciel bleu.

Les oiseaux de la paix verront leur espoir noirci,

Ils auront des tours d’ailes à se faire des bleus.

 

Un paon ouvrira sa roue, les yeux de la paix,

Mais l’oiseau noir, suivra-t-il cette voie ?

Se servira-t-il de ses serres

Avec les aigles de guerre ?

 

Ou maître corbeau

Laissera-t-il ses mauvais pressages

Dans son plumage ?

Être l’oiseau de tous les volatiles,

Lui qui est hostile aux différences ?

Quelle sera sa préférence ?

 

Vers quel destin voleront les oiseaux

De toutes les volières ?

Dans la cour de Molière,

Ou les cages de Robespierre ?

 

        Béatrice Montagnac

 



25/05/2017
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres