Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Orchidée

       Orchidée

 

La douce clarté des réverbères

Filtre à travers les volets clos,

Dans la pénombre la fleur éclos,

L'Orchidée fait chavirer Hubert.

 

Chaque soir, son orchidée est là,

Elle, la rose aux multiples visages,

Parfois docile, parfois sauvage.

Hubert va bien s'amuser holà !

 

Ses lèvres caressent lentement,

Savourant son élixir par touche

En l'effleurant délicatement,

Sa bouche soudain devient farouche.

 

Il découvre son essence chaude.

Tantôt vanillée, tantôt musquée ;

Un piège auquel il succombe, hé !

Dans les ardeurs de sa belle Aude.

 

L'orchidée encercle ton calice ;

Le fruit, la fleur se rencontrent enfin.

Le plaisir les embrase, un délice,

Ils tombent, rompus, mains dans la main.

 

Apesanteur après leur préface,

Douceur câline après tant d'audace ;

Le fruit, la fleur, un doux face-à-face,

Le silence, lui remplit l'espace.

 

           Béatrice Montagnac

 

 

 

 

 

 

 



18/10/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres