Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Solitude hivernale

 

             Solitude hivernale

 

 

 

Oh, mon amour, je me sens un peu coupable !

 

Pas toi ? Sur le bitume glacé, se hisse

 

La solitude des gens, elle est leur supplice,

 

Elle, les tue peu à peu, c'est inacceptable.

 

 

 

Mon amour, ils ont froid, leur cœur est figé ;

 

Jamais de baisers sur leurs lèvres gelées,

 

Aucune caresse sur leur corps froid,

 

Cette absence de tendresse, de quel droit ?

 

 

 

Juste leurs vêtements maculés de sueur,

 

Une triste chaleur dépourvue de cœur.

 

Juste les nuits, lourdes du poids de l'exil,

 

Des vies doucement oubliées bien fragiles.

 

 

 

Mon amour, ci nous pensions un peu à eux,

 

Un sourire, une attention d'instant heureux

 

Au coin de notre cheminée chaleureuse,

 

Dehors, c'est glacial, tendons une main affectueuse.

 

 

 

Oh, mon amour, un jour, un soir de chaleur,

 

Pour eux, c'est beaucoup, une nuit sans terreur !

 

Fuir la solitude, le froid, ou la canicule l'été ;

 

Chacun de nous peu apporter de la félicité.

 

       Béatrice Montagnac

 

 

 

 

 

 

 

 



18/11/2017
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres