Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Vingt ans plus tard suite 48

            Vingt ans plus tard suite 48

 

Adrien suite à cette conversation téléphonique, décide de contacter un autre avocat, il y en a dans son agenda une bonne dizaine.

Il appelle donc maître, Aboyard Rigardo.

Il tombe sur son répondeur.

– Salut, c'est Adrien, je t'appelle pour mon divorce, rappelle moi rapidement ; merci Rigardo.

Il raccroche, cinq minutes plus tard, son portable sonne.

– Bonjour Adrien, alors on se souvient de moi depuis ce temps, bon venons en donc au fait.

– Écoute, je suis désolé, beaucoup de travail ces derniers temps et je viens juste de recevoir cette lettre de maître Alfroncia Rumanuel, l'avocat de Marina Ma femme, elle demande le divorce.

– Ah ! Tiens bonne nouvelle, tu sais cela ne m’étonne pas, fallait ci attendre non ?.

– Oui ,oui, mais, enfin tu ne sais pas, qu'elle a disparue, quitté le domicile conjugal et je ne sais où, j'ai fait des recherches et puis... Bon ! Je n'en fiche.

– Très bien, alors un divorce rapide à l'amiable ou tu veux la guerre ?.

– Tu-tut, non le plus simple possible, je ne veux plus en entendre parler.

– Et, venant de toi, cela me surprend, et merde, je dirais plutôt, que plus rien ne pourrais me surprendre maintenant, tu à rencontré quelqu'un ?.

– Oui et une bombe.

Rumanuel, pense.

« La pauvre, je la plains ».

– Ah, ah, ah, et ben bonne chance.

– merci, alors c'est OK, pas de problème, tu connais mes tarifs.

– oui, bien sûr, je te paierais bien.

– Alors on se voit quant ?.

– Hum, demain, vers quatorze heures, chez moi.

– J'y serais Adrien, nous mettrons cela au point.

Adrien et Rumanuel, raccrochent simultanément.

 

À Milan, le neuf octobre

 

Il est quatorze heures, Alban et Justine ayant mis au point avec le général de la CIA un plant bien huilé, pour faire tomber le procure et à l'occasion Martin Cordommier.

– Nous n'allons pas rentrer au Mexique comme prévu, mais au Canada où le véritable Adrien a exercé sa profession de procureur, avant de disparaître dans la nature, car je pense que là-bas nous apprendrions beaucoup de choses. Dit le détective.

– Oui, mais nous devrions être prudent, il nous faudra éviter de croiser Martin, ainsi il nous faudra savoir d'une manière ou d'une autre ce qu'il ferra les jours à venir.

– J'ai vérifié tous les départs de l'aéroport sur cinq jours, apparemment une personne sous le nom de ton défunt mari, partirais demain matin, intéressant non ?.

– Oui, donc nous partirons après, en attendant nous nous faisons tout petits.

– C'est cela, notre vol est prévu pour le lendemain matin, il ne trouvera pas notre trace, nous partirons avec le général lui-même, dans son avion priver.

– Et ce voyageur va être photographié discrètement, pour être sûr que c'est bien la personne que j'ai aperçu descendant du même avion que nous, à notre arrivée.

– Oui, et le faux Altarre aura pris une autre apparence, il serra lui aussi dans l'avion, double précaution, ainsi nous serons fixer, que c'est bien Martin, et notre travail pourra commencer.

 

Au Mexique, le neuf octobre

 

Il est vingt et une heure, ce soir-là Maria reçoit un coup de fil de Juan.

– Bonsoir Maria, je te dérange pas ?.

– Non, pas du tout, tu as du nouveau ?.

– Oui cela se pourrait bien, pourrions-nous, nous voir ce soir à ton hôtel, je ferrais attention de ne pas être vu, le procureur à cette heure doit-être chez lui, puis de toute façon il doit ce soir rencontrer un avocat, pour son divorce à distance, en tout les cas, c'est ce qu'il m'a confirmé, pour annuler notre rendez-vous à son bureau, de ce fait j'en profiterai bien pour te donner les nouveaux éléments de mon enquête.

– Bien, je t'attends ; on dînera ensemble, dans une demie-heure, ça te vas ?.

– Très bien, à plus.

Il coupe la conversation.

Maria est impatiente de connaître les nouvelles informations de l'enquête.

 

             Béatrice Montagnac



11/12/2018
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres