Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Poésies Classiques et néo classiques


Frisson le Muzain

Rose fougueuse (octosyllabe)

Orage (pantoum)

Le violon forme le Muzain

L'armes de sang (Le Trivers)

Océan ( le mouwachah)

Chemin du bonheur (Mouwachach)

Amour sans espoir (villanelle)

Amour sans espoir (villanelle) version classique

Les roses du mal, fleurs de mes souffrances (forme le doucet)

Elle (Grande Bergerette en rimes féminines)

Ô muse (forme le maillet)

Ô muse (forme le maillet) version 2

À Aurore (glose)

Amoureuse (Chanson Montausière)

Mon coeur d'automne (Villanesque)

Oh femme (le Ghazel)

Les murmures des sens (le Zegel)

Un jour un destin (Glose)

Je te salut ma France ( Alexandrin néo classique)

Monde en pluie (Le carillon)

Aux coeur des saisons (Le rondel)

Au jardin (La Terza-rima)

Hommage (La Treza-Rima en vers bimétriques)

Le voyage des sens ( Le Malhoun )

Le silence de l'absence et pourtant ( Le Malhoun)

Déficient, subconscient (Le Malhoun)

La famine ce drame (Le Malhoun)

Un baiser accueillant (Rondeau parfait)

Enterrement de nos espérances (Formele Qacid)

Planète venus ( le Qacid)

Hiver tendresse (pantoum indien)

Tentation (La Shaltinienne)

Sept ans que fleurit mon amour ( Shaltinienne)

L'hiver doucement s'en va (strance)

Le soleil dans nos cœurs (Le Madrigal)

Les châteaux de la Loire (Le double Dizain à prélude et refrain)

L'histoire d'un dauphin et d'un oiseau des îles (Carillon)

Mon imaginaire (La Bandollière)

Sur ton coeur mon amour (Le triolet)

Fleur, bouquet et amour passionné (Tetraktys )

Notre dame (Le triolet)

Sa seconde mort (Dizain à prelude et refrain)

Émois (Le triolet doublé)

Un jardin enchanteur (LeMaillet)

Émois de ces belles (strophes saphiques)

Dans les yeux de l'amour (Forme Ïambe)

Mes mots tout un roman (L'ïambe)

L'amour ou la rage (Le Virelai)

Une enfant, une femme (ïambe)

Hirondelle (Le Virelai)

La tête à l'envers ( L'ïambe )

Vos rêves poétiques (Musain)

Passion immortalisée (Le Triduel)

Désir (Glose en tercet à rimes triplées)

L'amour champêtre ( Le rouet)

Soir d'été (Le Rouet)

Infernal (le trivers)

Hum gourmande (Le Trivers hugolien)

Pèle-mêle ( Trivers double Hugolien) inspiré du tableau de France

L'automne des amants (Stances)

Gourmandise (La Marceline) (hommage à la poésie, Sapho, d’une poétesse à son amie )

J’ai découvert ( Marceline)

L'envie d'aimer (Strophes saphiques)

Un soir de lune (Le douzain croisé)

Un soir de lune (Le douzain croisé) version 2

Poterie (Strophe Onéguine)

La revolte (Le douzain de Charles Baudelaire)

Oui, l’interdire ( La Marcelline)

Stops à l’impunité (Le Rondinet)

Les mots silencieux (Carré du dizain)

L'espoir luit (Le dizain)

Un jour de débauche (Le dizain)

Retraite en danger ( En rimes suivies)

Ton amour est beau (Le doucet) variante 2

Mon yoga (le doucet)

Grand mère confiture (Le doucet)

Sale virus (le Roundel)

L'arbre aux soupir (stances en rimes suivies)

Coronavirus (La Shaltinienne)

La Louve (Strophes saphiques)

Aimer ( La Shaltinienne)

J'ois l'alizé (Le Rondinet)

Ces jolis bibelots (Le rondinet) figurines de ma soeur france

Renaissance (la Shaltinienne)

Soyons attentif (Alexandrin classique stances)

Muguet quatrain en 14 syllabes dédié à flormed

Souffrance humaine (Le Rotrouenge)

Fiction (La rotrouenge)

Wilson du paradis (La Rotrouenge)

La gitane ( La Rotrouenge)

Le bellâtre (La Rotrouenge)

Amitié immortelle (Néo classique )

Les mamans ( La courante)

Les amours charnelles (La Courante)

Le téléphone pleure ( La courante)

Soleil (Stances)

Une fleur un papillon (La courante)

La déclaration (La courante)

Le vieux (Le doucet)

L’amitié sur Envol (Le doublet)

Une éternelle errance (Le doucet)

Le cerf-volant (Le Quinzain arithmétique)

Je te donne la main (Le ricochet)

Désolation (Le Ricochet)

Les mots sensuels (en néo classique)

Martine (Correspondance d'antan en balladette)

Écoute mon alto (Le Ricochet)

Annie Cordy (Le maillet)

Octobre Rose (Le sonnet Hétérométrique)

Les sanglots d'automne (Le Muzain)

La fleur et l'oiseau ( Le Muzain double polaire)

Un mystérieux rêve (Le Muzain)

Sortilège (Le carillon)

Que je te conte (Petite Bergerette)

Un bonjour (la grande Bergerette)

Mes écrits (La petite bergerette)

Les flocons de l'hiver (La moyenne bergerette)

Les amants éternels (Le Zégel )

Oh, n'est-ce qu'un peut-être (Le Zégel)

Désillusion ( La petite balladette)

Les Maux du poète (La moyenne Balladette)

Mon livre Magique (le Cuaderna via)

De beaux serpentins sur un tableau de France (Le Douzain de trame baudelairienne)

Rouge et noir (La grande Balladette) poésie historique reprise d’un poème libre

L’orage de nos vies ( Néo classique)

Un rossignol triste (la moyenne Balladette)

Complicité de meurtres (Stance)

Mon amour passionné ( La balladette étendue)

L'amour toujours ( La sextine)

L'amour aux chants divins (La Qiuinine) variante de sextine

Le silence de ses sanglots ( La terrine) Variante de la sextine

Au firmament du temps ( La villanelle)

L’avare et les mendiants (Distiques)

Mon printemps ( La villanelle)

La toile qui révèle… ( Le blason)

Sensualité rouge ( le blason)

Randonnée amoureuse (stances)

L’espoir au cœur (La chanson montausiére)

Cœur de mère ( néo classique )

Coquelicot passion (la chanson Mantaussière)

bonne fête maman en rimes suivies néo classique

Charlotte (la villanesque)

Entre le printemps et l'été (la Gérardine)

Le messager (La chanson Meghzilienne)

Ce vieil orage (la villanesque)

L’amitié, la paix en chœur (Stances) suivie d’un monostiche, à la reprise du vers un

Dans le ciel de l'oublie (La villanesque)

L’oiseau bleu (la grande chanson balladée)

Juillet drôle d’été (moyenne chanson balladée)

En son âme les regrets (la grande chanson balladée)

Auxo (néo classique)

Le chemin du temps ( la béaballadine)

Bohémienne (petite chanson balladée)

La nuit d’une étoile (le dizain de Lochac)

Papillons (le carillon)

Juillet drôle d’été (moyenne chanson balladée)

Un combat pour vivre (le carillon sur deux mètres)

Sa rentrée en septembre (La Terza-rima)

Désenchanté (la triade)

Le Magnifique (la Terza-rima)

Les maux avant l’automne (la Terza-rima) avec mots imposés

L’automne de sa vie ( La Terza-rima)

Ultime voyage (Le fatras)

Destructeur punis (Le fatras)

Apollon (stances en Lipogramme et en heptasyllabe, vers masculins néo classique)

Un chêne amoureux (le trivers)

Tristesse ( le double fatras)

Novembre en voyage ( le pantoum)

Décembre chaleureux (le rondel)

Son dernier Noël(le rondel)

Les monts éternels (le dix-septain sphérique)

Sensualité (le dix-septain sphérique)

L’an chinois ( le neuvain hémisphérique)

Il nous enchante (le neuvain hémisphérique)

Dans le ciel (le virelai)

L’amour universel (le virelai en quatrain)

En mon âme d’enfant (le Virelai)

Pâques à la campagne (Lai simple)

Avril chantant (le lai balladé)

Écoutez donc ! (la triplette) En trois temps

L’été magicien ( la doublette) en trois temps

Avant l’été (la Triplette)

La douleur (la triplette sur deux mètres)

Un vil amour éternel (glose)

Quatrain d’un poème en stances de Maria (Un don d’excellence) L’amour ne meurt jamais (Glose)

Jade (la complainte)

Blasphème (la complainte)

Du bonheur avec France et Didou ( le Rondeau nouveau)

septembre file le temps (le chant royal)

Libérez-vous de vos croyances (le chant royal)

Libérez-vous de vos croyances (le chant royal) 2

Un triste amour d'automne (la strophe onéguine)

Fantastique automne (Stances)

Souvenirs de nos chers disparus (le maillet)

Immortels amants (le maillet)

Vintage (le maillet sur deux mètres)

Abjects personnages (le maillet)

Décembre est scintillant (le roundel)

Les sanglots d’automne (le Roundel)

La lumière d’un ange (ode saphique)

Étrange hiver (Ode Saphique)

Une belle illusion (Ode saphique)

Janvier de froideur (ode saphique)

Une année aux combats ( néo classique)

Un amoureux coupable (la terza-rima)

Elle (la Terza-rima)

Un printemps mystérieux (la bandollière)

L’amour naturel (le rouet)

La danse des saisons (le rouet)

Un couple joyeux (La petite balladette)

Aimer (La moyenne balladette)

Nostalgie ( la grande Bergerette)

L’ombre de l’oubli (la moyenne bergerette)

Noël au amour d’une biche (la villanelle)

Qui sont ils ( le Roundel)

Une rose bohémienne (stances)

Mariage (le roundel)

Février (le Zegel)

Il était un ami, Luthoriental ( sonnet arabe, sur une seule rime)

L’humanité se meurt. (le chant royal)

Où s’en va l’humanité ? (le Maillet)

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser