Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

L'or souverain de l'automne

670 appréciations
Hors-ligne
L’or souverain de l’automne

L’or souverain de l’automne inscrit dessus les ciels d’azur
des parfums de douceur, les oiselles psalmodient parfois
des mélodies de splendeur face à la voûte des bocages et des hameaux.
Je te contemple, nue comme le vent des forêts,

étendue tout contre toi,
dessus l’ivoire de notre divan,
avec pour unique bien nos paumes entrelacées,
ô ma Sirène, toi qui dors encore,

je te chante, car tu es Grâce,
l’haleine du silence me tresse des strophes de clarté,
le vin de l’aurore m’enivre,
la lune s’est enfuie voilà peu vers l’occident.

Je te contemple, l’onde de ta chevelure d’ébène coule
le long de tes frêles épaules,
la neige de ta Chair resplendit parmi la virginité de ta divinité,
promise par ma famille à un mariage fortunée,

j’ai préféré la couronne de ta Volupté,
et la sérénité de ta délicatesse,
je ne suis rien sans l’océan de mon Désir,
la rose de mon coeur s’illumine dès que tes paumes me frôlent,

je te contemple, la ferveur m’envahit, je suis Tienne,
je combattrai ces hommes qui n’aiment pas les femmes
qui s’aiment, tu m’as choisie en ton gynécée,
et je suis devenue l’Élue d’entre les élues.

Les pétales des nénuphars flétrissent maintenant
dans l’étang près de notre borde,
mais peu m’importe, les ailes déployées de nos robes gisent à terre,
non loin de nous, comme nos bas de soie et nos escarpins,

témoins impassibles de nos joutes fiévreuses.
Les cloches dans les vallons nous réclament à la messe,
mais nous avons mieux à faire,
mes seins lourd set l’archipel de ma Toison-corolle t’appellent,

à ton réveil, cloue-moi de béatitude, sanctifie-moi,
bénis-moi, possède-moi, guide-moi jusqu’à l’île de la Jouissance,
là où nos compagnes sont Reines,
je ne crierai qu’un mot : -encore  !

Sophie Rivière


Dernière modification le jeudi 14 Mars 2019 à 14:51:10
sophie rivière

8 appréciations
Hors-ligne
Magnifique écrit plein d'amour et de passion.

75 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Sophie
L'or souverain de l’automne embellie toujours les fleurs Roses, pensées, primevères, violettes.. toutes les fleurs sont la beauté de l'amour que cette saison couvre d'or leur splendeur à la gloire de leur joliesse.
L'hiver en sa blanche neige conserve la candeur de leur amour
L'été sous le ciel bleu les corps sont éclos au soleil de la passion
Et le printemps le rossignol chante leur strophe saphique au rimes de la nature faite femme

Douce après midi bisous
Mes amitiés
Béa
Béa

75 appréciations
Hors-ligne
Tien voici le poème en glose avec un quatrain de renée Vivien


Quatrain de Renée VIVIEN Recueil: "Études et préludes"

On dit qu’un souvenir s’émousse,
Mais comment oublier jamais
Que ta voix se faisait très douce
Pour me dire que tu m’aimais ?


                                    Un jour un destin ( Glose)

Entre deux temps l'amour frimousse,
Celui des nos jours libertins
Aux instants, soustraits opportuns ;
On dit qu’un souvenir s’émousse.

Un jour mon destin, désormais
Aux tourments de mon indécence ;
C'était notre amour en puissance,
Mais comment oublier jamais.

Notre histoire pudique en douce, 
Vingt ans ce chemin entre nous ;
Mais tu murmurais on n'est fous,
Que ta voix se faisait très douce.

Ce jour là tu m'attendais, mais
Loin s'envolait ton hirondelle ;
Tu criais sur la citadelle,
Pour me dire que tu m’aimais ?

               Béatrice Montagnac
Béa

670 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Charef,
je vous remercie très vivement pour la joliesse de votre message.
Vous avez entièrement raison, j'éprouve un amour fou pour ma
compagne, et je veux crier au monde l'intensité de notre Passion. 

Bonne journée.
Amitiés poétiques.
Sophie Rivière
sophie rivière

670 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Béa,
je te remercie beaucoup pour l'extrême chaleur de ton commentaire.
Je te rejoins entièrement. Je pense depuis toujours qu'il existe une 
alliance explicite entre la Nature, et l'Amour, quelle soit la saison,
les oiseaux nous fêtent ainsi lors de nos ébats, et se font complice.
Elle nous magnifie, et nous accompagne.

Bonne journée.
Bises.
Sophie
sophie rivière

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres