Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

L'amour champêtre ( Le rouet)

              L'amour champêtre (Le rouet)

 

À l’abri d'un arbuste on entend les cigales,

Aux abords de la mer ou d'un lopin de blés,

Au bonheur des amants du manoir des trigalles ;

Elles chantent l'amour pour des couples comblés !

Aux abords de la mer ou d'un lopin de blés

À l’abri d'un arbuste on entend les cigales.

 

À l’abri d'un arbuste on entend les cigales

Puis un merle chanteur qui siffle du Mozart

Un matin d'été chaud dans les allées de Galles

C'est la fête foraine, attirant un isard

Puis un merle chanteur qui siffle du Mozart,

À l’abri d'un arbuste on entend les cigales.

 

À l’abri d'un arbuste on entend les cigales,

Un émerveillement pour tous les amoureux ;

Sous le ciel de Provence ils oublient leurs fringales

En écoutant ses cris qui sont très langoureux,

Un émerveillement pour tous les amoureux ;

À l’abri d'un arbuste on entend les cigales.

 

 

                         Béatrice Montagnac



08/07/2019
24 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres