Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Les Mots

             Les mots

 

Mots salaces enlacent les phrases.

En phase avec les images cochonnes.

Consonnes, voyelles vicieuses pas sage.

Sur une exclamation en extase.

 

Mots libertins à tomber un saint.

Qu'un homme loucherait sur les seins d'un vierge.

D'une vierge effarouchée, Ô! ces mots messieurs.

Libres et crus, sans censure, que dieu.

Mots infernaux, cuisinés à la diable,

sur papier glacé, pliable.

 

Mots volages avec mention.

Point d’interrogation sur les intentions.

D'une femme libre, en roue libre,

avec ses mots polissons.

Elle, ferait rougir un puceau,

dresserait ainsi son pinceau.

 

Mots sensuels glissent sur la feuille.

Telle, une caresse charnelle sur le recueil.

Charmante lettre, passionnante déclaration.

Missive écrite à un amant,

impatient de lire ces mots charmants.

 

Mots chagrins, qu'une larme retient,

dans son écrin.

Mots déchirants, mots feutrés,

à l'encre rouge, sur papier mâché,

comme le cœur de son auteur, fâché.

 

Mots rageurs, entre les lignes,

à chaque virgule une trahison.

Des mots sans compassion.

La plume écrit sa rage et signe.

Des mots d'adieux,

de cet amour sans trait d'union.

 

Mots invisibles sur la page blanche.

Une gomme a effacé, les mots louches.

L'histoire d'une maîtresse farouche.

Il ne reste rien de cette tranche de vie.

 

Comme la complainte de quasimodo.

Emmurée dans les murs de notre-dame.

Immortalisant son chagrin dans le macadam.

Emportant ces mots d'amour avec son âme,

dans son tombeau.

 

                              Béatrice Montagnac



30/06/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres