Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Monde en pluie (Le carillon)

               Monde en pluie (Le carillon)

 

 

Forêts du monde n'ont plus d'arbre,

Tel un démon, rode la mort

Le cœur des gens étant de marbre,

Ces assassins ils frappent fort.

 

Sur la glace un ours demi-mort

Rendant alors son dernier souffle,

Une image tel un baroufle,

La faucheuse tuera encor.

 

Un ouragan meurtrier souffle

Sur la côte ouest, fort foudroyé ;

Seul, volant au vent une écoufle,

Naufrage d'un monde noyé.

 

Ruclon marin, ignoble amorce,

Un acte gratuit qui se corse,

Triste aveuglement criminel.

 

Braconnage toujours en force,

Plaisir pingre obsessionnel,

Mettons donc fin à cette entorse.

 

Sortirons-nous de ce tunnel ?

Voir une terre primitive ?

Ou saisir notre fin active ?

 

             Béatrice Montagnac

 



28/10/2018
23 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres