Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

S.O.S. (Version chant)

       S.O.S. (version chant)

 

Je vous lance un S.O.S.

Ô, non je ne suis pas en détresse.

C’est ma poésie qui souffle un vent de folie,

Ma plume, elle oblique vers la mélancolie,

Elle pleure les années bonheur.

Elle ne sait plus, vous écrire les mots bleus,

Elle ne sait plus, vous faire entendre sa douce mélodie.

Elle est malaaade!

 

Mon S.O.S.

Pour la paix,

Faner le désamour,

Fleurir l’amour.

Plus jamais de guerre,

Plus jamais d’enfants qui meurent ?

 

Je vous lance un S.O.S.

Ô, non je ne pleure plus, je n’ai plus d’eau à verser,

Mes larmes ont séché, trop de chagrins, avec tout ces drames.

Ma plume est en colère, elle a le verbe aiguisé,

Alors elle crache son sépia noir,

Elle tache son papier buvard

De toiles d’araignée.

Ma poésie est douleur, elle qui était douceur.

 

Mon S.O.S.

Pour la paix,

Faner le désamour,

Fleurir l’amour.

Plus jamais de guerre,

Plus jamais d’enfants qui meurent.

 

Je vous lance un S.O.S.

Je voudrais crier au secours mais je n’ai plus de recours.

Ma plume écrit à l’encre rouge toute la misère du monde,

Sur la page blanche, des lettres vermeilles faites de souffrances,

Elle qui écrivait des merveilles, de belles romances.

Ma poésie est entraînée par une plume révoltée,

elle devient oratrice d’un S.O.S.

 

Mon S.O.S.

Pour la paix,

Faner le désamour,

Fleurir l’amour.

Plus jamais de guerre,

Plus jamais d’enfants qui meurent.

 

Je vous lance un S.O.S.,

Ce cri du cœur sorti de mes entrailles ;

Écrire mon S.O.S. sur les murailles du monde.

 

         Béatrice Montagnac

 



10/12/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres