Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Une vie d'errance (sonnet à deux métriques)

       Une vie d’errance (sonnet à deux métriques)

 

 

La guerre des enfants, cette grande souffrance

Leurs peines suivaient leurs pas,

Quand leurs pères partaient, sans un brin d’espérance

Certains ne revenaient pas.

 

Sur tous les continents, où rôdait la faucheuse

Chagrin d'enfants meurtris,

La chair sait la blessure, immanquable écorcheuse

Tant de cœurs étaient contrits.

 

Aujourd’hui bien âgés, se souviennent toujours

De cette horrible guerre,

Ils gardent la douleur au ventre tous les jours.

 

Un destin noir, l'errance aux instants de terreur

Ils n’oublieront guère,

Dans ce gouffre sans fin, jusqu’à leur dernier pleur.

 

 

               Béatrice Montagnac



15/05/2018
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres