Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Vingt ans plus tard suite 11

 

              Vingt ans plus tard suite 11

 

Il est douze heures trente, heure locale, l'avion d'air France atterri à Cuidad Juarez. Les passagers vont bientôt descendre en fil indienne.

Alban retient par le bras, Justine, il a un plan.

– pourquoi, voulez vous que nous descendions après ?. Demande Justine.

– Vous allez faire, tout simplement ce que je vous demande et ne posez pas de questions.

– Alors ça, c'est la meilleure, vous avez prévu, quoi ?

– Vous le verrez bien, non.

Silence... Elle est inquiète.

Tous les passagers sont descendus. Alban et Justine, vont dans la cabine du personnel. Le commandant, devenu complice du détective va leur donner les instructions à suivre, pour passer inaperçus par les personnes qui attendent dans la halle d’accueil.

Alban demande à sa passagère de route de mettre la perruque, qu'il a emprunté à sa femme, elle en a plusieurs, pour ces camouflages, lors des enquêtes périlleuses. Justine le regarde stupéfaite...

Elle met donc la perruque et aussi des vêtements plus léger, une petite robe estivale.

« Tout ce petit manège, pourquoi ». Pense Justine.

Alban lui aussi a pris les devant, elle vient juste de s’apercevoir qu'il a fait couper et teindre ses cheveux en châtain clair, trop prise par cette affaire. Qui maintenant prend certainement un drôle de tournure.

Dans la halle, le procureur risque d'attendre, longtemps et d’alerter ses hommes, mais le faux couple sera déjà loin dans un autre hôtel, que celui réservé à leur nom, cela aussi fait parti du plan. Bien sûr, les chambres sont retenues sous un faux nom.

Ils sont arrivés à l,hôtel, Justine explose. Elle jette ses deux valises sur le lit et va voir Alban furieuse.

Elle frappe à sa porte, il lui ouvre, sachant bien que la discutions va être houleuse.

– Bon Alban vous, allez m’expliquer à quoi rime tout ce cinéma.

– Cinéma, hum vous tournez un film, dit-il ironique, il poursuit,

– Bon, passons aux choses sérieuses. Vous ne me dites pas tout et vous savez, je flaire un piège, vous le connaissez le procureur et qui est-il pour vous, que savez vous de lui ? Vous croyez peut-être, que je me tourne les pousses, erreur, je travaille et fouille, OK ma petite dame, maintenant, c'est à vous, je vous écoute.

Elle reste sans voix un court instant.

– Alban, je suis désole, que voulez que je vous dise ?

– Arrêtez, de me prendre pour un con, très bien, ci je disais au procureur, que vous m'avez tout dit, hé.

Justine, rougit un peu contrariée, elle lui répond.

– Bon OK, et je dois vous faire confiance.

Il lui balance de but en blanc.

– Que vous me faites confiance ou non n'a pas d’importance, mais voyez-vous, je sais une chose que ce procureur est certainement impliqué dans cette affaire et que vous le connaissez, je pense avec certitude, suite à mes recherches, qu'il a pris la place d'un procureur disparu et aussi que les autres détectives, vous ne les avez pas viré, ils ont été tués.

Un silence lourd s'installe..........

– Je..... Crois que vous divaguez là, d'une je ne le connais pas ce procureur et les autres détectives, n'ont pas achevé leur travail, car oui, j'ai annulé le contrat et c'est tout.

– Bons, très bien, nous verrons cela avec se cher Alexandro Pradays.

– Quoi comment l'avez-vous appelé, c'est le prénom de mon frère, pas celui du procureur.

– Hé oui, je sais, il se nomme Adrien Santhanio, bizarrement, il a disparu un bon moment avant de réapparaître au Mexique, alors voyez-vous.

Elle le regarde et sort de sa chambre pour rejoindre la sienne. Alban a t'il touché un poing sensible.

Il sourit,

« Cela va être chaud pense t'il ».

Après un bonne nuit réparatrice, il a du pain sur la planche.

Justine, tournes en rond dans sa chambre.

« Ai-je fait un bourde ? » pense t'elle.

Que va t'elle faire, avouer ou maintenir ses mensonges.

L'après midi et la nuit va être longue pour elle.

 

 

                                 Béatrice Montagnac



28/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres