Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Vingt ans plus tard suite 39

                Vingt ans plus tard suite 39

 

Il regarde le plafond en pensant à Maria, son cœur bat à tout rompre et ses sens sont en éveils, sentant son corps douloureux de désir, il prend son portable, et il envoie un texto à l'élu de son cœur.

Maria, elle, elle dort comme un bébé, jusqu'au levé du jour, elle s’étire comme un chat de tout son long et sort de son lit un peu triste qu'Alban soit parti en Italie, mais c'est pour l’enquête le petit coup de blues, passera.

Elle va prendre son café, elle n'a pas faim, ce matin-là.

Son téléphone indique un message, elle le lit, puis se met à rire, une déclaration enflammée d'Adrien.

« Ha Ha Ha et ben le pauvre il peu toujours rêver, mais je vais jouer le jeu, et lui faire croire qu'il ne m'est pas indifférent et le faire marcher et tisser ma toile d’araignée ».

Elle lui envoi un message pour prendre rendez-vous au café de la gare.

Adrien le reçoit, il est au ange.

Pendant ce temps-là, Juan poursuit distraitement son travail sur la disparition de Cathia qui semble bien compliqué, mais il est tenace.

« Le procureur est probablement associé à une secte et pourquoi pas qu'il la dirige, Joël et tant d'autre seraient des disciples manipulés depuis tant d'années et Cathia, je le pense aussi, il faudra que je puise le prouver ». Pense le Juan.

Lui et ses hommes vont retourner dans la maison de la disparue et ensuite à l'office du tourisme, pendant ce temps, Maria détournera le procureur, difficile mission pour elle cela !.

 

Le commissaire arrivé sur place, il regarde la maison, elle semble sortie de nul part, tel un fantôme qui hante les lieux, se dressant vers le ciel dans la tristesse de sa solitude, abandonnée au vent incertain du devenir.

Lui et sa brigade entrent dans la demeure, une odeur de renfermer les surprend, ils commencent a inspecter les pièces une à une avec les mains gantées.

Rien pour l'instant et....

– Commissaire, venez voir ça.

Le brigadier lui montre une montre cassée, qu'il a trouvé en dessous une couverture, qui a été posée sur le sol au pied du lit, elle indique dix heures trente.

– Très bien, mettez-moi ça dans le sac prévu à cela.

– OK, vous pensez qu'il était dix heures ou vingt-deux heures ?.

– Alors, ça ne sera pas simple, en tout les cas, il va falloir trouver.

Ils continuent leur fouille, soudain un bruit les dérange.

– C'est quoi ce bruit ?. Dit un agent.

– Je ne sais pas répond un autre.

Un chien se met à aboyer, Juan l’aperçoit et tente de le rassurer en lui donnant une camelle qu'il a trouvé dans l’évier et rempli d'eau. L'animal approche et boit.

– C'est certainement son chien, il doit aussi avoir faim, toi Marc va voir dans les placards de la cuisine, ci tu trouves de quoi lui donner à manger.

– Oui, commissaire.

Juan dit.

– Je le ramènerai chez moi, après je verrai, comment il se comporte et je l'adopte.

– C'est une belle bête, je crois un malinois pur race, heu c'est une chienne. Dit le plus jeune de l'équipe.

– Oui, et je pense qu'elle pourrait nous être utile, bien vous en êtes où ?

– Rien de nouveau, voilà j'ai trouvé une boite pour la chienne. Dit Marc, le sergent

– Et bien, donne lui dans la camelle, il n'y a plus d'eau, je vais en trouver une autre et mettre de l'eau dedans, bien et vous autres ça bouge.

– Non, rien de nouveau, pour le moment.

– OK, la montre, nous la porterons au labo, nous rentrerons, dés elle aura tout manger, moi après je vais l'emmener au veto, il me l’examina sans que je prenne un rendez-vous, c'est une exception, dans ce cas présent, elle doit être épuisée et puis comment ce fait il que la dernière fois nous ne l'avions pas trouver ?, bizarre. Dit Juan.

Ils rentrent tous au commissariat avec la chienne, que Juan emmène chez le veto, qui le rassure, elle est certes fatiguée, mais vous êtes arrivé à temps, vous lui donnerez ses cachés deux matin et soir, elle a un collier avec le code MRT602Y. Elle s'appelle Rousette.

 

                          Béatrice Montagnac



28/09/2018
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres