Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Vingt ans plus tard suite 71

 

                     Vingt ans plus tard suite 71

 

La chienne vient s'assoit devant son nouveau maître, elle le regarde intensément et jappe.

– Rosette, nous avons du boulot et plus personne pour entraver de notre chemin, enfin pour le moment, Monsieur le procureur est en prison et ce Martin est retenu, je sais où, certainement dans cette secte, et nous, pour la première étape, nous allons retourner chez Cathia, là tu fouineras partout sans aucune exception, je pense que nous allons trouver des choses fort intéressantes.

Rosette remue la queue et pose sa tête sur les genoux de Juan.

– Nous partirons cet après-midi, avant nous casserons la croûte et après, j'ai un coup de fil à passer.

Il prépare la gamelle du malinois et son repas un hachis parmentier avec des restes de viandes de la vielle et d'avant vielle, lapin et beauf avec une purée maison.

La préparation terminée et mise au four, quinze minutes plus tard, c'est près, il déjeune, la chienne, elle a déjà fini sa pâtée.

Son repas avalé, il téléphone au labo.

– Bonjour Carole, alors du nouveau ?.

– Commissaire, oui nous avons enfin décodé ce code, enfin je pense, hum cela ne fut pas facile, nous avons fait appel un graphologue de renom mondial et bien... C'est probablement le nom actuel de ce monastère, suivi d'une phrase inquiétante, je vous la dicte ; le ciel des rapaces maîtres du monde, ça c'est probablement le nom de cette secte, et la suite la voici : à la vie à la mort, la race humaine nous appartiendra nous en ferons des êtres sans âme à nos commandes.

– Et, bien c'est fort inquiétant en effet, je te remercie Carole.

Carole Levantin est la scientifique de la section des recherches pour la criminelle.

Juan dit à Rosette.

– Hé, ma douce les choses avancent, c'est des bonnes ou mauvaises nouvelles ça c'est une autre histoire, bon, je mettrai au courant Alban avec le fixe du commissariat, cela est plus prudent, aller on y va.

Rosette va à la porte d'entrée et attend que Juan soit prêt.

 

En Australie, le seize novembre

 

Marina et Claudine prennent quelques jours de vacances en attendant le procès de leur patronne et de son amant.

Elles partent dans quelques heures pour Tahiti, un dépaysement total aux îles marquises.

– Marina, tu es prête pour le départ, les cocotiers, le bleu lagon de l'océan pacifique, n'es pas fantastique.

– Oui, j'ai terminé mes bagages, le sable chaud, le soleil, une merveille sur les pas de Brel un rêve qui deviendra réalité, nos économies vont y passer mais mieux vaut pas y penser, demain sera un autre jour et un beau séjour nous attend pour chercher un peu de sérénité.

– Oui bien sûr, après nous prendrons une décision telle quelle soit, de toute façon on est au chôme-du, hé, vu la situation ils auront à nous verser des indemnités et plus, non ?.

– Nous verrons bien, tout dépendra de la décision de justice, pour le moment, on oublie tout cela, Claudine.

Elles vont se reposer un peu avant de partir prendre leur avion, un long voyage les attend.

Environ quinze heures de vol, de Sydney à Tahiti F-aaa, ville de Papeete.

Il est dix heure, l’avion s'envole pour Tahiti l'arrivé est à une heure du mat heure australienne le dix sept novembre, donc elles arriverons le seize novembre à quatre heures trente minutes du mat à Tahiti décalage horaire moins dix neuf heures trente de l'Australie.

 

À Tahiti

 

Le voyage, c'est bien passé, la nuit est étoilée et l'air est doux à cette époque le climat est humide et sur les îles marquise du nord où elles se rendront la saison est plutôt chaude et sèche, cela change un peu de l'Australie où la saison de septembre à novembre un cycle printanier humide et doux et l'été est de décembre à février en Australie.

La Polynésie française, les saisons se divise en deux, donc : l'hiver austral (la saison sèche, d'avril à octobre) et la saison des pluies (de novembre à mars) où les cumuls de pluies sont importants et parfois des vents soutenus.

Alors que les îles marquise, Côté météo, le climat des Marquises est de type tropical humide, au cours de l'année les températures moyennes varient peu, de l'ordre de 26/27°C. Par contre, les Marquises sont plus arrosées de janvier à août alors que le reste de l'année est plus sec.

Les îles du nord sont plus sèches que les îles du sud plus humides.

 

                        Béatrice Montagnac

 

       



08/05/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres