Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

La tempête et la pluie ( Sonnet à refrain )

la_tem11.jpg

 

 

                La tempête et la pluie ( Sonnet à refrain)

 

Le vent à cent à l’heure un dangereux blizzard

Soufflant sur l’innocence ou le hideux coupable,

Sans choisir son stalag il est impitoyable,

Sur son chemin tout vole alors c'est le bazar ;

Le vent à cent à l’heure un dangereux blizzard.

 

Ce souffle violent tuant un banlieusard

Il tourne sur lui même une chute effroyable,

Son fatum est cruel aux prises du diable,

Un baiser meurtrier le salut du hasard ;

Ce souffle violent tuant un banlieusard.

 

La tempête fait rage avec des flots de pluie

Elle accentue en poids la peur d'un parapluie,

Il vient courber l’échine en son grand désespoir ;

La tempête fait rage avec des flots de pluie.

 

Oh, toi perle d'orage annonce la sentence !

Moi l’aquilon t'assiste, un deux trois résistance

Car les humains sont vils ils ont soif de pouvoir,

Oh, toi perle d'orage ! annonce la sentence.

 

                  Béatrice Montagnac

 

                                                   



08/06/2019
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres