Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Dames virus

 

 

 

Dames virus

 

Madame, virus, s'appelle Angine. Elle grattouille la gorge de sa victime. Sa frangine, s'appelle Rhinopharyngite. Elle, elle s'agite dans les sinus d'un pauvre nez.

Toutes deux débutent une conversation.

– Dit-moi angine, comment vas-tu ?

– Cela pourrait aller mieux, notre hôte se soigne que, veux-tu.

– Oui je sais bien, mais tu es encore là, alors dis-moi, que vois-tu ?

– Oh une bien jolie poitrine, penses-tu, mais voilà maintenant que tu es là, elle se mouche et tousse la dame, donc moi je suis ballottée, et ça m'assomme et toi que fais-tu ?

– Moi tu veux rire, je fais mes besoins dans son nez, qui est fort mignon.

– Bien tu ne te gênes pas dis-moi.

– Elle tousse, dis-tu, c'est aussi à cause de toi non ? Son gosier la chatouille maintenant que tu t’affaiblis, toi.

– OK, c'est bien vrai. Hé, tu sais quoi, dans le corps de son chéri, il y a une dame Bronchite, tu la connais ?

– Non, tu veux qu'on lui fasse un peu de causette ?

– Oui bien sûr.

Dame Angine interpelle, Dame Bronchite.

– Salut toi, dis, tu es bien au chaud là-dedans, pas trop compressée ?

– Salut Angine, non, non, au contraire, c'est moi qui compresse ses bronches, comme ça pas de secousse quand il tousse, s'agite et rouspète, je suis bien emmaillotée.

– Bien, cela fait un moment que tu es là, lui dit Rhinopharyngite.

– Comme tu peux le constater je suis pas pressée, il fume, il boit, il mange, alors que toi Angine le tabac, cela te dérangerait, n'es-pas et toi Rhino la fumé te serait désagréable, je me trompe.

– Toi cela te dérange pas, tu es comme un coq en pâte, finalement.

– C'est bien cela, car plus ses bronches se compressent moins je sens bien, mon hôte lui, je dirais qu'il est incontestablement pas en forme.

– OK, t’oublies pas quelque chose, lui dit Angine.

– Quoi ?

– Ce cher Monsieur, comme Madame il prend des médoc, donc un dilatateur des bronches et de la cortisone.

– À, ça, bof son traitement est long, je pense tenir le temps qu'il me faut pour bien tester la bête, qui est imposante.

Silence ….. Puis la le couple tousse ensemble et Madame se mouche, en faisant un bruit de trompette.

La température de Madame monte Angine et Rhino sont au ange bien au chaud dans leur couche, mais voilà la belle prend son Doliprane mille.

– Fait chier, avec ses pilules, la température va chuter et on va s'affaiblir ce sera la pane en plein dans le mille. Rouspète Angine.

– Non, c'est pas grave, enfin pas encore, mais elle prévoit de revoir le médecin, et la attention,  méfiance.

Bronchite se marre elle est bien plus résistante la maline. Ses amies dans leur hôte féminin sont bientôt en danger.

Oui plus que quelques heures et cela sera un ras de marée, pour libéré le corps de leur hôte, à moins d'aller voir ailleurs et pourquoi pas chez Monsieur trouver un peu de bonheur avant de rendre l'âme.

 

                                 Béatrice Montagnac  



09/01/2018
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres