Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Frisson le Muzain

     

              Frison forme le muzain


Contre toi, je suis toute frissonnante.
Quand une fleur d'amour s’ouvre au printemps.
Je me sens femme en tes bras, si charmante,

Ô! Rose épanouie au fil du temps.

Toutes les saisons, ta tendre fleur ose,
Le filtre parfumé de ton amour,
Lequel fait voyager en style prose.
Moi
ton âme sœur tendrement se pose,
Tressaille alors ton cœur de troubadour.

 

 

               Béatrice Montagnac

 

 

 

 



30/03/2018
22 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres