Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

l'hiver à la campagne

      L'hiver à la campagne( texte à 8 mains )



Hier, janvier nous l'avait annoncé:
L'hiver obligera de s'engoncer...
Car bien emmitouflés l'on nous peut voir
Ce matin, brisant du froid au lavoir.

L'eau du lavoir est devenue miroir de glace,
Où l'on peu voir notre reflet danser.
Avec les arbres nus comme des fantômes,
Qui semblent monstrueux car gigantesques.

De neige habillés, leurs bras décharnés,
Noueux: vers l'oiseau déserteur se tendent.
Cris muets d'un appel désespéré,
Le froid murmure ses forêts de légendes...

Les neiges éternelles,
Dentelle jouvencelle,
De leur aube nouvelle
S'ose chandail de givre,
Deuil ivre.

Souvenir d'un hiver
Celui, que l'on n’oublie pas.
Il était si froid, mais en ce temps là,
On était fous. que voulez vous.

La campagne en hiver,
Belle et sauvage, une bien charmante compagne.
On jouait avec la neige.
Au bord du lavoir gelé, inconscient parfois,
Mais quel privilège.

Aujourd’hui ivre de souvenirs!
Elle nous entraîne sur ses chemins gelés
Pour suivre la trace des récits d’Altaïr.
Chroniques, le soir, près du feu, contées.

Tandis que dans l'ombre s'en balance,
La vieille Comtoise égrenant le temps,
D'antan les fiers hivers en partance,
Qui rougissaient nos joues d'enfants.

D'une voix émue nous racontons à nos bambins,
Nos souvenirs à la campagne prés de ce lavoir
Qui a la mémoire de nos jeux cabotins.
Aujourd'hui janvier la encore gelé.

Sous la glace, l'empreinte, éternelles années bonheur.
La campagne en hiver, une histoire qui s’achève
Avec un pincement au cœur,
Sur ce temps là qui jamais, ne s'effacera.



            RDH RARA Gabrielle Béatrice M

 



10/01/2017
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres