Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Orage (pantoum)

 

 

                   Orage (Pantoum)

 

Assise courbant sur mon lourd bagage.
Au bord du chemin je vois mon îlot.
J'entends arriver tel énorme flot.
Le cri du tonnerre un fracas de rage.

 

Au bort du chemin je vois mon îlot.

Où filtre son halo dans un nuage.

Le cri du tonnerre un fracas de rage.

Tombant tel un torrent sur mon manteau.

 

Où filtre son  halo dans un nuage.

C'est un tableau de Pablo Picasso.

Tombant tel un torrent sur mon manteau.

Lacs et ruisseaux montent sur le rivage.

 

C'est un tableau de Pablo Picasso.

Déformant tristement le paysage.

Lacs et ruisseaux montent sur le rivage.

Je suis trempée ainsi que mon fagot.

 

Déformant tristement le paysage.

Fin du chaos d'un monde saligaud.

Je suis trempée ainsi que mon fagot.

Un miracle fera t-il fuir l'orage.

 

Fin du chaos d'un monde saligaud.

Regardant tristement le pâturage.

Un miracle fera t'il fuir l'orage.

Reste immobile et tremblante en lambeau.

 

Regardant tristement le pâturage.

Les cheveux collés sur mon lumbago.

Reste immobile et tremblante en lambeau.

Assise courbant sur mon lourd bagage.

 

Béatrice Montagnac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/04/2018
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres