Béatrice passionnément poésies

Béatrice passionnément poésies

Ô colère

                     Ô Colère (Pamphlet)

Ô colère,

Mon âme est une rivière de larmes amères.

Je voudrais être un tsunami, cet enfer qui

Engloutirai la monarchie de ses rapaces.

Ces tueurs sombres, sans âme qui nous menace.

 

Ô colère,

Je voudrais être le souffle d'un ouragan

Balayant ces vermines, sans prendre de gants,

Ces féroces guerriers, qui tuent sans compassion.

Leurs guerres, attentats, stop à cette oppression !

 

Ô colère,

Je suis sur cette terre une femme révoltée,

Cette offense ne peut plus être tolérée ;

Sous le fer forgé, mon obstination grandie.

 

Ô colère,

Je suis écœurée, trop de violence infernale ;

Ils ne sont pas humains, ni même animal.

Ont-ils une conscience ? Non, Ils sont maudits.

 

               Béatrice Montagnac

 

                      



26/02/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 62 autres membres